Se connecter
Historique du circuit

Historique du circuit


Toute l'association

HISTOIRE DU CIRCUIT

Dans les années 70, des passionnés de karting Pétruviens se fédèrent autour de Louis DELAMARCHE pour participer à des épreuves régionales. D’abord rattachés au club d’Argentan, ils finissent par créer un club à Saint Pierre sur Dives.

Rapidement, un projet de piste autour de St Pierre sur Dives est évoqué. Le projet est long et nécessite beaucoup de temps, sans compter les obstacles juridiques. Les appuis des élus se multiplient pour soutenir le projet. Le club des mobs de Mézidon se joint au projet.

Enfin en 1999, le circuit Nelly DELAMARCHE est inauguré et accueille sa première compétition.

Aujourd’hui la piste de 1100 mètres long est toujours l’une des références régionales en matière de tracé, d’accueil et d’infrastructures.

En 2017, l’entrée des stands modifiée permettra au circuit d’accueillirune manche de l’Euro endurance Karting.

LE CLUB ET LE KART EN COMPÉTITION

Le club regroupe aujourd’hui plus de 170 licenciés dont une vingtaine s’engage régulièrement sur les compétitions régionales et nationales. Saint Pierre sur Dives est aujourd’hui le plus grand club Bas normand et le second normand après Rouen.

Le karting est aujourd’hui un sport très encadré et très sécurisé. Le karting en compétition est ouvert aux jeunes dès sept ans avec la catégorie minikart, propulsée par un vrai moteur de compétition d’une puissance de 9 chevaux pour un poids minimum, pilote compris, de 105 kg. Sensations garanties…cette catégorie regroupe également quelques pilotes féminines, loin d’être les moins véloces.

Nous trouverons ensuite les catégories minimes et cadets avec la même mécanique portée respectivement à 11 et 15 chevaux. Suit la catégorie Nationale avec un châssis affuté et un moteur de 22 chevaux. Cette catégorie est la véritable formule de promotion puisqu’ouverte à partir de 14 ans. Le niveau est relevé et les pneus pluie…interdits.

L’évolution suivante est assurée par les ROTAX EVO et X30 avec 30 chevaux sur deux marques de moteur différentes. Les pilotes sont généralement un peu plus âgés du fait des limites de poids supérieures (165 kg matériel + pilote) au lieu de 150 kg pour la Nationale.

Enfin, catégorie la plus spectaculaire, le KZ est propulsé par un moteur de 125 cm3 épaulé par une boite de vitesse à 6 rapports. Particularité spectaculaire, ce kart se démarre à la poussette (pas de démarreur électrique) et le départ se dispute arrêté, comme en F1.

Les weekends de courses régionales se déroulent toujours de façon identique, à savoir une journée d’essais le samedi et la course le dimanche avec les essais chronométrés qui servent à établir la grille de départ, une manche qualificative, une préfinale et une finale. Le jeu consiste bien-sûr à ne pas « louper » une manche sous peine de se voir reléguée aux fins fonds du classement.

Calendrier

Derniers résultats

Aucun résultat à afficher.

Drapeaux